Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une page pour se souvenir

Un roman du XIXe siècle ayant pour héros un certain " Baron Trump " alimente une folle théorie du complot

Publié le 9 Août 2017 par Une page pour se souvenir in Le monde de l'étrange

Information source VANITYFAIR :

Il était une fois Le Merveilleux Voyage sous terre de Baron Trump... (Baron Trump's Marvellous Underground Journey en anglais). Si ce n'est pas Jules Verne qui a rédigé ces aventures extraordinaires, c'est à la même époque - en 1893 - que ce conte écrit par l'américain Ingersol Lockwood est publié. Il narre le voyage d'un petit garçon - Baron Trump - qui quitte son château pour la Russie aux côtés de son mentor, Don, dénommé « le maître de tous les maîtres ». Il découvre dans ce pays des portails pour voyager dans le temps. Cette sorte de conte merveilleux et initiatique pour (grands) enfants n'apparaît pas si anodin que ça pour certains observateurs : Baron Trump et Don ne pourraient-ils pas être tout simplement Barron Trump et son père, Donald Trump, le président des États-Unis ? Pour les adeptes de la théorie du complot, il est impossible de douter, ce n'est pas une simple coïncidence : la famille Trump pourrait voyager dans le temps. Sur le réseau social Reddit, les conspirationnistes sont convaincus que les Trump ont ce pouvoir grâce à John Trump, l'oncle du Président qui est ingénieur. Celui-ci se serait - bien évidemment - concentré sur l'étude du Temps.
 
Pour troubler encore un peu plus les esprits, il s'avère que l'auteur américain Lockwood avait écrit en 1841 une satire politique intitulée 1990 : Or, The Last President. Le pitch ? Le 3 novembre 1896, la ville de New York descend dans la rue pour protester contre l'élection du prochain président des États-Unis.
 
Conclusion de cette histoire : toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite....

 

Un roman du XIXe siècle ayant pour héros un certain " Baron Trump " alimente une folle théorie du complot
Commenter cet article