Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une page pour se souvenir

Nus & Culottés : Objectif Maroc

Publié le 4 Juillet 2018 par Une page pour se souvenir in Série & Télé

 

C'est la première fois que je regarde l'émission 'Nus et culottés'. Une émission diffusé sur France 5 ce mardi 03 juillet 2018. J'ai particulièrement aimé l'épisode 'Objectif Maroc'. La vidéo est disponible sur youtube ! Je la publie dans mon article.

Source info (Programme TV) :

Après une nuit passée dehors, au pied des montagnes de la Sierra Nevada andalouse dans le sud de l'Espagne, Nans et Mouts, entièrement nus, rejoignent les premières habitations afin de trouver de quoi se vêtir et poursuivre leur périple par la traversée du détroit de Gibraltar. Au Maroc, les deux intrépides globes-trotteurs comptent sur la générosité des personnes rencontrées pour avancer et se rapprocher de leur rêve : rejoindre une oasis. Passant d'une voiture à un camion, d'une charrette à un pick-up, ils découvrent la culture arabe puis berbère avant de s'enfoncer dans le désert.

Information autour de l'émission : Nus et culottés. 

Nus et culottés est une émission de télévision française diffusée depuis le 26 juillet 2012 sur France 5, où Nans (Nans Thomassey) et Mouts (Guillaume Mouton) tentent des expériences itinérantes culottées en partant nus après s'être fixé un objectif en vue de concrétiser un de leurs rêves.
 
Principe
 
Équipés d'un balluchon et de trois caméras discrètes, Nans et Mouts partent nus et sans argent. Grâce au troc, à des services rendus et à la générosité des personnes rencontrées, ils vont trouver vêtements, nourriture, logement et aide pour se déplacer (à pied, vélo, voiture ou avion, caravane, canoë par exemple). Ils vont ainsi partir nus de l'endroit initial et tenter de rejoindre leur objectif à plusieurs centaines de kilomètres afin de réaliser leur rêve, comme de prendre le thé chez un Lord, de voir une aurore boréale en Islande ou de voler en montgolfière.
 

La chaîne youtube : Nus et culottés. 

Commenter cet article