Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une page pour se souvenir

Fin du monde du 28 octobre 1992

Publié le 30 Août 2018 par Une page pour se souvenir in Le monde de l'étrange

Fin du monde du 28 octobre 1992

Je ne sais plus comment j'ai entendu l'information de cette fin du monde à cette époque ! Mais il me semble que c'était la première fois que j'attendais avec inquiétude cette date du 28 octobre 1992. J'étais à cette époque chez des amis dans la belle ville de Dinard. Je me souviens de la soirée et nuit du 27/28 octobre. Je pensais qu'une chose incroyable allait arrivée. Je me souviens de cette nuit ou je m'étais endormie la peur au ventre. J'étais pendant cette période de vacances chez des amis à mes parents pendant que mes parents étaient à ce moment à là en vacances à l'étranger. 

En lisant l'info sur cette date sur le web. Je trouve ceci : 

28 octobre 1992. Apocalypse biblique. Corée. Lee Jang Rim/Dami MIssion

Quand j'y repense ! C'était vraiment une époque ou je vivais dans une peur irrationnel ! Je publie quelques infos autour de cette date de fin du monde.

Dans l'article de 1993 consacré à la fin du monde. On retrouve ce passage :  La secte sud-coréenne Dami - 20 000 adeptes - en était persuadée, le mercredi 28 octobre 1992, la Terre tirerait sa révérence.

*****

Déception pour des milliers de membres des sectes : la fin du monde n'a pas eu lieu
16/11/1992
Le 28 octobre 1992 était la date, prévue par de savants calculs, de la fin du monde. Celle-ci n'ayant pas eu lieu, plusieurs milliers de croyants sont rentrés chez eux, au petit matin, déçus. La police nationale, apparemment mieux renseignée que les prédicateurs, avait déployé 15 000 hommes autour des 173 sanctuaires où les croyants s'étaient rassemblés, afin d'éviter les troubles qui pourraient se produire à la sortie si les fidèles qui n'étaient pas montés au ciel s'estimaient bernés.
Le chef de la secte "Dami", Lee Jangmin, a été arrêté dès le lendemain pour fraude. Il a extorqué plus de 4 millions de dollars américains à ses disciples en leur faisant croire qu'il fallait "s'alléger" pour pouvoir monter au ciel : avec l'argent ainsi recueilli, il a acheté des obligations qui doivent arriver à maturité en 1995, bien après "la sonnerie de trompette" qui aurait marqué l'ascension des fidèles au ciel. La secte dami, avec 4 000 disciples environ, est la plus importante de celles qui prévoyaient la fin du monde pour le 28 octobre 1992.
Dans quelques cas, les fidèles déçus ont battu le pasteur qui les avait trompés mais, dans l'ensemble, il y eut peu de violences à déplorer. Plus difficile à régler sera le cas des milliers de fidèles qui avaient vendu tous leurs biens en prévision de la fin du monde. Le gouvernement a ouvert des bureaux à Séoul où les victimes pourront déclarer leurs pertes.
A l'assemblée nationale, le 29 octobre 1992, le premier ministre a été interpellé au sujet des sectes qui exploitent la crédulité du peuple pour s'enrichir et qui provoquent ainsi de graves désordres sociaux. Il a répondu qu'il est difficile de prendre des mesures administratives et que les Eglises doivent s'astreindre à une certaine auto-discipline. Cela n'empêchera pas, a-t-il ajouté, la police d'intervenir si la religion est utilisée à des fins détournées.
De leur côté, les journaux catholiques coréens et un certain nombre de dirigeants protestants ont mené, avant le 28 octobre, une campagne vigoureuse contre les sectes de la fin du monde.
Commenter cet article